titre du site

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’association pour la protection des sites de Maule et de la vallée de la Mauldre interpelle les acteurs du territoire pour savoir si des outils ont été mis en place afin de prévenir d’éventuelles nouvelles catastrophes.

Presque trois ans après les inondations de juin 2016, le traumatisme est toujours présent dans les esprits. Il y a une semaine, les élus de la vallée de la Mauldre*, ainsi que le préfet des Yvelines et le sous-préfet de Rambouillet, ont reçu une lettre ouverte envoyée par l’association pour la protection des sites de Maule et de la vallée de la Mauldre (APSMVM). Cette dernière fait part d’une « inquiétude des adhérents et autres sinistrés » quant à « l’immobilisme des élus ». L’association souhaite que les acteurs territoriaux mettent en place des actions permettant de prévenir un phénomène similaire.

Lire la suite ...